dimanche 22 juin 2014

Tous allergiques ?


Aujourd’hui, environ 30% de la population mondiale est affectée par une ou plusieurs allergies. Les effets de ces allergies sont très variables, allant d’un simple éternuement au choc anaphylactique qui peut entraîner la mort.

Dans un reportage intitulé Tous allergiques ? de Patrizia Marani diffusé sur Arte le 27 mai 2014, la journaliste italienne enquête sur les causes des allergies. Il ressort de ses rencontres avec de nombreux scientifiques que la génétique ne suffit pas à expliquer la montée contemporaine des allergies. Les polluants de l’environnement jouent désormais un rôle important. Rapidement, ce sont les perturbateurs endocriniens qui sont évoqués.

Ceux-ci, selon le Dr. Shanna Swan de la Mount Sinai School of Medicine, ne sont pas liés à une maladie spécifique mais affectent plusieurs systèmes du corps humain. Ils envoient des messages erronés et affectent le système immunitaire d’une façon encore inconnue. Le système immunitaire réagit alors de façon exagérée à un élément qui a toujours été présent dans notre environnement (comme les acariens ou le pollen par exemple).


De même, le changement climatique peut avoir un impact sur l’allergie au pollen : il y a plus de pollen dans l’air et pendant plus longtemps. Des expériences montrent également que le pollen combiné à un fort taux de pollution de l’air renforce les réactions allergiques.

Quelles solutions ?

Eviter les meubles en tissus et la moquette, qui contiennent des composés perfluorés et des retardateurs de flammes ; bien aérer son habitation pour disperser les gaz émis par les produits chimiques ; bien dépoussiérer ; minimiser les emballages en plastique ; éviter les ustensiles de cuisine anti-adhésifs ; éviter les produits alimentaires transformés (pour éviter le passage des aliments dans des tuyaux en DEHP (phtalates) dans les usines agro-alimentaire).

Une alimentation saine tout au long de la vie peut faire baisser le risque d’allergie et diminuer ses effets si elle est déjà installée !




Article initialement publié sur le site Générations Cobayes.


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'ai regardé la rediffusion du reportage Arte, j'ai appris plein de choses, mais nous pouvons comme tu le dis limiter les dégats en prenants des précautions (alimentation, environnement, etc).

    A bientôt
    Samia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça qui est rassurant dans un sens, on peut toujours agir !

      Supprimer

Pense à laisser un petit mot, ils me font toujours plaisir !